Vous êtes à la recherche d’un nouveau sens à votre travail. Sachez qu’il est parfois inutile de démissionner. Vous pouvez changer de métier à l’intérieur de votre entreprise. En effet, au sein même de votre entreprise, de belles opportunités peuvent se présenter. Le but est de montrer à votre employeur que vous avez tous les atouts pour tenir le poste visé.

Se renseigner sur le marché caché de l’emploi

Dans une entreprise, il y a toujours un marché caché de l’emploi. Être au courant de l’existence de ces offres vous permet de vous mettre en avant. Pour ce faire, vous avez besoin d’utiliser votre réseau en interne. Pour en créer un, vous n’avez pas besoin de fayoter. Il suffit de parler avec vos collègues ou aux ressources humaines lors de l’entretien professionnel.

Il est inutile de cacher votre souhait de changer de métier en interne. Si vous ne connaissez pas tous les protagonistes, n’hésitez pas à les intégrer dans vos copies de mail. Quand le moment est venu, votre nom ne sera plus une nouveauté pour eux. Cacher votre intention peut être mal perçu. Votre supérieur hiérarchique peut même vous bloquer. Ici pour en savoir plus sur la reconversion professionnelle en interne.

Justifier la raison du changement de métier

Un changement de métier en interne ne se fait pas du jour au lendemain. Il doit s’inscrire dans un projet professionnel. Il peut également venir d’un coup de pouce de la part de votre manager. Toutefois, pour espérer le voir aboutir, vous devez connaître les raisons qui vous poussent à changer de poste.

Les raisons de changement de métier en interne peuvent être variées. Peut-être que vous avez une appétence particulière pour le poste visé. Peut-être qu’il vous permet d’équilibrer vos vie privée et vie professionnelle. Vous avez alors besoin de lister le pour et le contre de votre travail actuel. Déterminer également ce que vous êtes prêts à sacrifier dans votre vie actuelle. En changeant de métier, vous deviendrez un débutant et votre expertise ne sera plus reconnue. Vous devez également connaître les enjeux de votre nouveau job. Quels sont ses contraintes et ses avantages ?

Identifier ses compétences actuelles

Si vous voulez une évolution de poste en interne, vous avez avant tout besoin de mesurer vos compétences. Si vous arrivez à occuper votre poste actuel, cela signifie que vous avez quelques compétences. Mais est-ce qu’elles sont suffisantes pour le poste visé ? C’est alors le moment de faire un bilan de compétences et de suivre des formations pour augmenter votre chance d’être choisi.

En anticipant vos lacunes, vous avez plus de chance d’obtenir un poste en interne. Faites une comparaison entre vos compétences actuelles et les compétences attendues du poste visé. Estimez ensuite le temps qu’il vous faut pour acquérir les savoir-faire qui vous manquent. Préparez-vous en palliant vos lacunes. Utilisez tous les moyens à votre disposition pour acquérir les atouts qui augmentent votre chance d’être embauché pour le poste en interne. Même si vous avez de très bonnes qualités, les ressources humaines ne vous embaucheront pas si vous n’avez pas les compétences requises.