Au cours de l’année 2018, de nombreuses boutiques CBD ont été créées à travers toute la France. Nombre de ces boutiques ont ensuite été fermées suite à la question sur la légalité du CBD. La situation s’est actuellement stabilisée. Mais lorsque le CBD est évoqué, la question sur la légalité revient toujours.

Pourquoi ce doute sur la légalité du CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est une substance extraite du cannabis. Ce dernier est une plante considérée dans de nombreux États, dont la France, comme étant un stupéfiant. Sa commercialisation et sa consommation sont donc illégales. Il faut toutefois retenir que ce n’est pas le CBD qui rend le cannabis illégal, mais le THC.

Le THC est la substance psychoactive qui est à l’origine des effets néfastes du cannabis. C’est lui qui fait planer, rend euphorique et entraine une dépendance. Ses effets répétés sur l’organisme peuvent entrainer de lourdes conséquences sur la santé. Le CBD, lui, est loin d’être nocif. De nombreux chercheurs lui attribuent d’ailleurs de différentes vertus, dont son efficacité contre le stress.

Le CBD vu par la loi

La loi autorise l’exploitation de certaines variétés de chanvre. Celles-ci sont en général peu riches en THC et peuvent être exploitées industriellement. Pour qu’un produit CBD soit légal, il doit respecter de nombreuses réglementations. D’abord, la plante utilisée pour obtenir le CBD doit appartenir à la liste des variétés de chanvres autorisées.

Cette plante doit avoir un taux réglementaire de THC inférieur à 0,2 %. Cela implique également que le produit final doit avoir ce même taux de THC. Et enfin, seules les fibres et les graines peuvent être utilisées. Ce qui signifie que les fleurs sont interdites même si elles ont un taux de THC inférieur à 0,2 %.

Ce dernier point a été clairement stipulé par la publication de la MILDECA le 11 juin 2018. Cela peut être dû au fait que fumer la fleur peut être nocif en dépit de la présence du CBD. Pour autant, les fleurs continuent à être vendues dans les boutiques. Elles ont un taux de THC inférieur à 0,2 % et elles proviennent de chanvre dont l’exploitation est autorisée.

Faut-il faire de livraison ou non ?

La livraison CBD France est tout à fait légale. Toutefois, pour les fleurs CBD, le mieux si vous souhaitez en consommer, c’est de faire une livraison. Le point concernant les fleurs CBD est encore flou. Avec une livraison, vous recevrez la fleur directement chez vous. Cela vous évitera de voyager avec le produit et d’avoir des soucis avec les forces de l’ordre. Cette situation pourra changer lorsque l’ambiguïté sur la légalité des fleurs sera dissipée.

En ce qui concerne les autres produits tels que l’huile, la résine ou les liquides à vapoter, vous n’aurez pas trop de soucis à vous faire. Que vous en achetiez en boutique ou que vous demandiez une livraison, il n’y a rien à craindre. Vous pouvez d’ailleurs privilégier la livraison afin de ne pas avoir à vous déplacer où que ce soit.